Assassin's Creed 3

Assassin's Creed 3

L'assassin qui jetait un froid...

La saga Assassin’s Creed est de retour après déjà 4 épisodes sortis sur PC et consoles de salon. La série se réinvente une nouvelle fois en délaissant Altair et Ezio - les protagonistes des épisodes précédents - pour s’intéresser à Connor, un jeune iroquois déterminé à déjouer les machinations des templiers sur fond de guerre d’indépendance des Etats-Unis d'Amérique. Lire la description complète

Les plus

  • De nouveaux environnements à découvrir
  • Batailles navales épiques
  • Arsenal et techniques d'assassinats renouvelés

Les moins

  • C'est lent, c'est lent...
  • Combats sans intérêt
  • Infiltration décevante

Bon
7

La saga Assassin’s Creed est de retour après déjà 4 épisodes sortis sur PC et consoles de salon. La série se réinvente une nouvelle fois en délaissant Altair et Ezio - les protagonistes des épisodes précédents - pour s’intéresser à Connor, un jeune iroquois déterminé à déjouer les machinations des templiers sur fond de guerre d’indépendance des Etats-Unis d'Amérique.

Habillage

Assassin's Creed 3 abandonne les villes du proche orient et du vieux continent pour les colonies britanniques d’Amérique du nord , ancêtres des Etats-Unis. Si on appréciera de découvrir une nouvelle époque et de nouveaux paysages, on reprochera aux villes visités leur pauvre densité urbaine : vous ferez vite le tour de ces petits bourgs et autres campements sommaires et vos séances de parkour seront vite écourtées par l’absence de toits sur lesquels sauter. En contrepartie, votre assassin aura le loisir de gambader joyeusement en pleine nature et de mettre ses talents d’acrobates à profit en grimpant aux arbres tel un macaque.

C’est d’ailleurs en pleine forêt que les environnements d'Assassin's Creed 3 dévoilent leur réel potentiel. La faune et la flore sont reproduites avec soin et vous pourrez croiser (et chasser) lièvres, cerfs et loups durant vos escapades sylvestres. Gros bémol, notre version de test souffrait de nombreux bugs d’affichages qui devraient être corrigés par des mises à jours à venir.

Gameplay

Assassin's Creed 3 est lent, très lent, et pour tout vous dire, je me suis tout simplement ennuyé. À aucun moment vous ne vous sentirez réellement dans la peau d’un assassin professionnel comme dans les éditions précédentes de la saga. Si le titre innove en introduisant de nouvelles armes comme le tomahawk ou l’arc, il effectue un retour en arrière en adoptant une mécanique de combat archaïque et simpliste au possible. Votre personnage disposera d’un bouton d’attaque et d’un bouton de défense qu’il vous suffira de presser continuellement pour triompher de bataillons entiers d’ennemis. Hallucinant.

Pire, Assassin's Creed 3 débute par une longue série de tutoriels durant lesquels vous ne serez pas réellement libre de vos mouvements. Les challenges annexes à vos missions sont quant à eux sans intérêt, et vous vous retrouverez très vite à courir d’objectifs en objectifs pour avancer dans l’histoire, le seul point réellement intéressant du titre. Assassin's Creed 3 souffre d’un mal typique des Etats-Unis : La folie des grandeurs. En exilant Assassin’s Creed aux Amériques, les studios Ubisoft Montréal ont tout simplement dilué l’essence de la saga dans les grands espaces de la nation naissante.

En fait, c’est réellement la guerre d’indépendance des Etats-Unis qui tient rôle principal d’Assassin's Creed 3, au détriment de l’exploration, de l’infiltration, des combats et même des personnages. Les joueurs en manque d’assassinats et de furtivité se tourneront plutôt vers l’excellent Hitman: Absolution, plus nerveux, plus jouissif et tellement plus fun.

— Avis utilisateurs — sur Assassin's Creed 3

  • hageman.nicolas

    par hageman.nicolas

    "mais non"

    jador le jeux d assassins crid cest ttb je les terminé en un semaine. Plus.

    posté le 2 février 2014